De belles soirées au Pays du soleil

On continue de se balader en Avril…. lorsque nous étions chez mes parents. Beaute et plaisir des yeux et rencontres ….d’amis chats? On va découvrir tout ça…. Let’s go!

Se lever et voir la pleine lune 🙂  Et en soiree: balade avec Muppet  Les lilas en fleur Muppet, on pose pour la photo! 🙂 Moi je me promène! Tu viens Mummy!!! Le calme
Encore un magnifique lilasLa beauté du soleil couchant sur la luminosité Oui c’est beau Mummy!Mais en rentrant de balade, nous tombons nez a nez avec ce chatReglement de compte a Ok Corail…. 🙄  Cette rencontre est suivie de très près par ce jeune chat noir des voisins, près a rentrer chez lui via la fenêtre Je ne disais rien, j’observais mais… Muppet a gagne! Le lendemain, balade tout aussi agréable avec les iris en fleur
Muppet, as tu vu le chat derrière la fenêtre?Hein? un autre chat? A oui, elle est chez elle! Pas moi! Je me promène, lalalere Mais…… Mupppppettttt tu me laisses toute seule?Et oui, Muppet incorrigible, asociale, les balades c’est avec moi et aucun autre chat! En mode observation des poules dans leur poulailler Il est temps de rentrer….

Belle journée!

Rencontre – 1

Avril 2007: Il était là, assis en face de moi. La discussion allait bon train. Heureuse de rencontrer ses amis. Enfin des gens avec qui je pouvais m’ouvrir, exprimer mes sentiments, et surtout discuter musique et pas du tout boulot. En Gb ce n’était pas facile. Mes amis m’écoutaient mais dès que l’on abordait des sujets un peu trop sentimentaux, ils n’étaient qu’écouteurs et incapables de tenir un débat philosophique. Puis un appel sur son gsm, sa voix, sa manière de dire à sa copine qu’il était avec ses potes, donc qu’elle le laisse en paix. Il avait du répondant, il ne se laissait pas marcher dessus, qu’elle le laisse en paix. J’aimais/j’aime ca. C’était vendredi soir, on buvait un des verres. Son regard ne m’a pas laissé indifférente, sa voix chantante (surtout chaude et sensuelle) non plus et le physique…..arghhh. Heureuse de l’avoir rencontré.

FB n’était pas du tout populaire. Il a trouvé mon adresse, m’a laissé, les mois suivants, quelques messages, le weekend, à 6am en revenant de concerts. Ils arrivaient à effacer mes journées grises et pluvieuses.

Puis en Septembre, une invitation pour aller à un concert qu’il organisait chez lui. C’était un dimanche soir mais j’ai pris mon lundi. Samedi fut réservé à écouter de la musique, jouer de la guitare, porter des bières à ce pote organisant le concert, puis ballade dans les Fagnes, superbe. Et enfin dimanche: concert au cottage. Le concert était à la hauteur des espérances: rock’n’roll à souhait où j’ai découvert un monde totalement nouveau pour moi et dont la décence m’interdit de tout divulguer mais j’ai adoré: encore, encore, encore. Je suis rentrée avec mon ami chez lui à 6h du matin. Apres une discussion entre nous, 2h de sommeil, ce fut glandage avant de reprendre la route pour la perfide d’Albion. En Octobre, une demande: je peux venir chez toi? Carrie voulant partager la beauté d’Oxford et ayant peu d’amis venant la voir n’a pas refusé. Il était venu avec un gâteau de Verviers, et lui buveur de bières n’a eu…..qu’une tisane! Une tisane un vendredi soir! Il m’avait sacrément dans la peau déjà pour accepter ca! Je n’ai même pas eu à l’idée de l’inviter au pub….je n’y allais tout simplement jamais!

Le weekend se déroula sur un p’tit nuage. Samedi à Oxford, soirée devant le rugby avec des amis, rire, dégustation de whisky, dimanche, visite d’un magnifique village anglais, repas…dans un pub! Le weekend parut très court. Ce fut ensuite un retour en avion sur Bruxelles pour celui qui allait devenir……Big.

Histoire à suivre….

th