J’ai lu: Pas de Noël cette année – John Grisham

2a83489794572ce3804f157ed88040a6Alors que je flânais à Aachen, j’ai été faire un tour à la grande librairie présente au centre ville. J’ai eu la surprise de découvrir un rayon de livres en anglais et me replonger quelles instants en … Angleterre lorsque je trainais dans les superbes et immenses librairies d’Oxford, toutes magnifiques. J’ai opté pour: Skipping Christmas de John Grisham, traduit en français par: Pas de Noël cette année.

Résumé: C’est décidé : Luther et Nora Krank ne fêteront pas Noël cette année. Leur fille Blair vient tout juste de quitter la maison, alors pourquoi ne pas s’offrir un peu de bon temps ? Finies la cohue et les course effrénées la veille du réveillon. Terminés la dinde et le sapin. Sans oublier les sempiternelles guirlandes et l’odieux bonhomme de neige synthétique ! Le couple n’a plus qu’une idée en tête : économiser pour faire une luxueuse croisière à bord du Princesse des Îles, direction les Caraïbes et les plages de sable fin.
Seul problème : les voisin qui, dans leur élan de solidarité «pro-noël», ne tardent pas à organiser la résistance et transforment ce doux rêve en authentique cauchemar…

Je ne connaissais absolument pas l’écrivain et m’attendais à un vrai roman comique. Luther et Nora ont donc une fille unique, Blair, qui est partie travailler au Pérou, et ils ne voient pas l’intérêt de fêter la fin de l’année en tête à tête. De plus, Luther a fait ses calculs; six mille dollars ont été dépensés pour inviter des personnes qu’ils n’aiment pas vraiment, pour acheter des cadeaux qui ne leur plaisent pas ou pour envoyer des cartes de vœux de luxe à de vagues connaissances qui ne répondent pas. Sans compter l’argent pour les bonnes œuvres: le sapin hors de prix pour les scouts, le calendrier imbécile des pompiers, les gâteaux infects des policiers etc. Son idée est donc simple: dépenser ces 6000 dollars dans une croisière de luxe au Caraïbes!!! Il suffit d’acheter le billet, de perdre quelques kilos pour paraitre superbe sur la plage, faire des séances de sun bathing pour être déjà bronzé. Mais c’était sans compter sur les voisins. Célébrer, préparer Noël c’est sacré dans leur voisinage!! N’oublions pas que nous sommes en Amérique où tout est mieux en format XXXXL où chaque voisin y va du plus grand, du plus beau sapin, du Frosty installé sur le toit, des guirlandes, Xmas carols…… Le départ n’est pas super hilarant; ca devient même pénible de savoir que chaque coup de fil, coup de sonnette c’est pour entendre Luther et Nora dire: non, pas de célébration de Noël cette année. Après tout, chacun fait comme il veut mais aux States, Noël est sacré et l’exagération parfois (souvent) de rigueur….. Les jours défilent, Noël approche, tout comme la date de la croisière; Luther compte les heures où il pourra lézarder sur la plage. Luther et Nora sont prêt: bronzés, quelques kilos en moins. Puis soudain… un appel de leur fille Blair les informant rentrer pour Noël avec son futur fiancé, un Péruvien…. le livre tourne alors à la comédie où c’est à ce moment là que je n’ai plus lâché le bouquin voulant connaître la fin……Non non non je ne vous dirais rien!

Livre qui se lit facilement, très différent des autres de J.Grisham (la Firme, L’insoumis, l’ombre de Gray Mountain). Un moment de lecture agréable pour cette fin d’année, si vous aimez les Happy Ends 😉

Reste à acheter celui qui était à coté!!! unspecified-19

Sauf qu’avant ca, Carrie va retourner a Aachen non pas pour des livres anglais mais…. allemand. Ja, am Montag anfangen meine Deutsch Kurses ……

J’ai lu: By its cover de Donna Leon

L’année dernière une librairie fermait. J’avais fait le stock de livres dont deux en anglais. J’en ai lu un, qui m’intriguait beaucoup: enquêtes du Commissaire Brunetti qui se déroulent a Venise. p1280269

Une série télé, allemande, est faite, montrant ainsi Venise pour le plus grand plaisir des téléspectateurs.  L’auteur Donna Leon est américaine. Cependant si ses romans sont traduits dans une vingtaine de langues, elle refuse, selon un article reproduit sur le site géré par son éditeur français, qu’ils soient traduits en italien, par souci de protection de son anonymat à Venise où elle vit toujours, plus de trente ans après son installation (merci Wikipedia pour ces infos). Euhhh là je dis WTF?!!!! Colin Dexter a vécu à Oxford et on lui doit Inspecteur Mose; enquêtes se déroulant à …. Oxford! Et il n’est pas le seul. Bref j’etais heureuse de relire de l’anglais: Donc let’s go!

Résumé: By Its Cover is the much anticipated twenty-third instalment in Donna Leon’s bestselling crime series, where Commissario Brunetti is better than ever as he addresses questions of worth and value alongside his ever-faithful team of Ispettore Vianello and Signorina Elettra.

When several valuable antiquarian books go missing from a prestigious library in the heart of Venice, Commissario Brunetti is immediately called to the scene. The staff suspect an American researcher has stolen them, but for Brunetti something doesn’t quite add up.

Taking on the case, the Commissario begins to seek information about some of the library’s regulars, such as the ex-priest Franchini, a passionate reader of ancient Christian literature, and Contessa Morosini-Albani, the library’s chief donor, and comes to the conclusion that the thief could not have acted alone.

However, when Franchini is found murdered in his home, the case takes a more sinister turn and soon Brunetti finds himself submerged in the dark secrets of the black market of antiquarian books. Alongside his ever-faithful team of Ispettore Vianello and Signorina Elettra, he delves into the pages of Franchini’s past and into the mind of a book thief in order to uncover the terrible truth.

La version française  Entre les lignes– En ce maussade lundi de printemps, le commissaire Guido Brunetti pensait n’avoir rien d’autre à faire que de lire des rapports, quand il reçoit soudain un appel fiévreux de la directrice d’une prestigieuse bibliothèque vénitienne. Plusieurs livres anciens et de grande valeur ont été endommagés, d’autres ont même disparu. Les employés soupçonnent un chercheur américain venu à plusieurs reprises consulter les livres, mais pour Brunetti, quelque chose ne colle pas.

Prenant l’affaire en main, le commissaire commence par enquêter sur les visiteurs réguliers de la bibliothèque et en conclut que le voleur n’a pas pu agir seul. Mais quand l’un des suspects est retrouvé mort chez lui, l’affaire prend une tournure beaucoup plus sinistre. Brunetti se retrouve immergé dans le monde sombre et secret du marché noir de livres antiques. Avec l’aide de son équipe, Isperetto Vianello et la Signora Elettra, il plonge dans l’esprit d’un voleur de livres, jusqu’à remettre en question sa conception de l’innocence et de la culpabilité et à dévoiler la terrible vérité.

p1280270Alors déjà cette histoire de ne pas être traduit en italien m’a un tantinet énervé (oui il m’en faut peu..), mais je me suis ennuyée à mourir. J’adore Agatha Christie, Colin Dexter, c’est complex, captivant. Ils passent du temps sur des longueurs « nécessaires », des descriptions qui permettent vraiment de visualiser les lieux, personages. Mais la, ok des livres ont disparu, des pages ont été enlevées et ce n’est qu’au bout d’un peu plus d’une centaine de pages sur 290, qu’un meurtre a lieu. Avant c’est du baratin, même pas vraiment de belles descriptions de Venise. Quant à la fin, ca tombe comme un cheveu sur la soupe. Je n’ai pas aimé, il y a très peu d’action, pour ne pas dire aucune, pour une enquête policière c’est « génial »…. et je n’ai pas aimé le style de narration. En lisant les commentaires sur ce livre, beaucoup ont eu le même ressenti que moi. Le sentiment que l’auteur a été forcé, poussé à écrire ce livre par sa maison d’édition et qu’il est bâclé.

La version française est peut être meilleure…..j’essayerais cependant un autre livre de cet auteur où les remarques sont plus positives!

Vous connaissez cet auteur? Vous aimez?

 

Les états d’esprit du Vendredi 29 Janvier

Morning :-))))

Comme une agréable routine, voici les états d’esprit du vendredi. Initiative  de Fedo et du Postman. Nous sommes aussi sur Pinterest et sur Youtube .
Vendredi 29 Janvier: 5h40
fatigue : les cernes sous les yeux parlent pour moi
humeur : gut, good, bonne
estomac : reçoit beaucoup trop, tssssss
cond. phys. : je monte et descends les escaliers du Forem. On va dire que ca fait un peu de sport…..
esprit: perdu, complètement perdu, liquéfié, exténué 
boulot : Cv français fait, et envoye à des correcteurs. Merci mon Frère!
culture : Toujours avec mon cher livre: « Un loup est un loup » et non je ne vais pas le finir dans 2-3 ans! tsssss Dame Patrimoine …. . Début d’un autre livre très chouette: Allemand, tout en un 😀 Passage au Forem: c’est culturel ca? et au garage?…. 
penser à : retourner faire du sport!!!
avis perso : Si t’es sourd, que tu mets des boules quies pour bricoler dans ton garage, ce n’est pas la peine de mettre la radio, hein cher Proprio! J’entends à peine la télé avec ton vacarme et ca empêche Muppet de roupiller de reposer ses p’tits yeux et moi de reviser…
msg perso : Pensez à se légumer! 😀
loulous : Peu de sorties ensemble pour cause de mauvais temps et emploi du temps chargé de ma part. On va se rattraper le weekend 😉
amitiés : Suis à la bourre pour écrire à certaines amies….
love : je l’ai pas vu, donc j’l’ai pas pris. La palisse…. 
sorties : dans quelques heures pour 3h d’allemand; oh yeah….., puis Aachen pour achat de livres en allemand. Oui je suis à fond dedans, surtout avec une prof bien allemande, qui nous narre toutes les gentillesses, beautés, bontés de la langue de Goethe…..
Courses: peut être pour des agrumes; ca fait du bien en hiver de faire le plein de vitamine C!!
Divers: dommage que je ne puisse faire payer mes traducs d’anglais. J’ai eu 20/20 à un devoir corrigé à une cousine! Et j’ai passé plus de 3h à traduire une présentation de plus de 25 slides pour mon frère…..
Envie de: d’espace et de calme

Zik: parce qu’il est revenu et en entendant les paroles de sa dernière chanson, je me suis revue dans les années ’80 ❤ Merci Renaud le Phénix 😉

Bon weekend 🙂

Fin: 6h25