A propos carrie4myself

Qui suis je, ou cours je, dans quel etat j'erre? Bref toutes des questions existensielles hautement intello. Mon surnom, Carrie, decrit mon mode de vie: fille ayant la 40taine, avec toujours plein de questions sur la vie, avec ses coups de coeur et ses coups bas. J'ai des envies parfois trop irrealistes mais qui pimentent de maniere agreable le quotidien, je peux rajouter que je suis un brin insouciente et tres dejantee. Carrie est Amoureuse de son chat, de natation, de chaussures, talons hauts si possible!, de bijoux et de.....bon chocolat! Voila ce blog pour partager mes moments de vie :-)

Projet 52 – 2017 #50 – Nuit

Image

Le Projet du Cote de chez Ma’ a pour thème cette semaine : Nuit. Nous arrivons en fin d’année, plus que 2 autres semaines de ce projet avant que Ma’ ne planche sur un nouveau projet 🙂 Youpi elle continue! J’aurais pu vous montrer les alentours près de chez moi, où la nuit est plus que présente : pas de lampadaire aux alentours, juste les étoiles lorsque le ciel est sans nuages, chose un peu rare en Belgique. D’ailleurs j’ai entendu hier que la Belgique avait battu son record de non ensoleillement pour ce mois de Décembre, à peine 2h d’ensoleillement…… à voir si cela se prolonge jusqu’au 31! Enfin bon j’ai voulu vous montrer autre chose qu’un écran noir…. alors voici une photo prise à Liège, mercredi soir, soit de nuit, au Village de Noël 🙂 Bon weekend . A la semaine prochaine 😉

 

Les états d’esprit du Vendredi 15 Decembre

Hello

Nous voilà pour les états d’esprit du vendredi. Initiative de Feng Fedo Shui et du Postman. Nous sommes aussi sur Pinterest et sur Youtube . Dernier EEV de mon endroit au milieu de nulle part…. derniers jours en Belgique. Je ne vais pas regretter la meteo de ces derniers jours: vent violent, neige, pluie, grêle… mais tout le reste va me manquer, tant me manquer…..

Vendredi 15 Décembre:6h40

fatigue :  j’ai des coups de pompe mais ca peut aller
humeur : nostalgique
estomac:  on ne change pas une équipe gagnante: ricoree noir intense/lait de soja
esprit: pensif
cond. phys. : gym le matin et courir a gauche et a droite pour terminer les démarches administratives
boulot : on verra … en janvier 🤔
culture: feuilletons de Noel, Vera, Les Chamois (tres déçue), Coup de foudre a Noel (qui passe lundi sur TF1) et la c’est une agreable surprise; les paysages sont resplendissants, neige a gogo, la Suede, du rêve, un louveteau, un ourson, un renne et… Johnny encore et encore.
penser à : recuperer mes livres HP
avis perso : Quelle horreur ce qui c’est passe a avec ce bus scolaire. Toutes mes pensées aux familles
message perso: Belgium I will miss you
loulous :  commence a saturer de Johnny, je ne vois pas pourquoi 🙄 ou plutôt devrais je dire de moi chantant Johnny (je chante faux en plus)… 🙄 … du coup elle se venge en faisant le clown acrobate . Voici le Muppet’s show . Vu sa rapidité et l’appareil photos c’est un peu beaucoup flou mais histoire comprehensible 😀 
amitiés : vous me manquez. Pas eu le temps d’aller sur Skype
Love :  Sag bosse toujours en Bretagne pour Meurtres en Cornouaille. Sorties : cet aprem pour voir une amie, lundi pour la maison communale et le syndicat
Courses:  peut etre un stollen 
Divers: le marche de Noel de Liege devient un temple de la bouffe: peket, tartiflette, buolettes/frites, saumon, gaufre,churos et j’en passe… on enlève ensuite les savons, encens, il reste vraiment tres peu de chalets bases sur Noel meme! Quel dommage
Envie de: voir le sapin de Noel et creche chez mes parents. La maison est un peu vide ici…..

Zik: Let’s be a bit Xmassy….. quelle voix! Oui Carrie toujours sensible aux voix 😉

Fin: 6h55
Bon weekend!

 

Sunny Monday – Lumière – Décembre

Image

Décembre, dernier mois de l’année. Bernie nous propose d’égayer nos lundis avec le thème: lumière. Je sais il est tard, d’habitude je publie plus tot et non je n’ai pas oublie le Sunny Monday. Je n’ai de grande excuse a part faire des cartons, encore et encore. En plus je n’ai meme pas été ensevelie sous le vent ou la neige, a comparer d’hier. Mais bon me voici 🙂 Je ne veux pas remettre la meme lumière que samedi 😉 et n’ayant pas fait mes decos de Noel j’ai simplement été dehors, prendre en photo les decorations extérieures mises par ma proprio 😀

Belle soiree et bonne semaine 🙂

Fin pour un début

Automne ’95, les grèves battent leur plein en France. Il est quasi impossible de se rendre sur la Capitale; plus de train, en voiture on met des heures. Elle recommence une année pour passer l’examen de Capes Chimie-Physique. Son 1er concours elle l’a lamentablement loupé et avec le classement de Paris (avant avant dernier) elle sent s’engluer dans une formation qui n’est pas faite pour elle. Le changement arrive de son frere, qui a refilé son Cv à un professeur d’université. Bingo, son Cv retenu, les entretiens ont été positifs et la voilà parti le 31 décembre pour… Liverpool. Fêter le réveillon avec ses parents dans une petite chambre d’hotel Campanile, ca marque à vie!

Ses années de fac furent chaotiques; réussir ses expériences au labo, ses examens, apprendre l’anglais de L’pool avec un fort accent, se retrouver dans une ville sans connaitre personne, sans internet. Mais elle a réussi brillamment à se faire une place, à se faire des amis, à rencontrer un partenaire anglais. Il l’a aidé à corriger sa thèse, mais il a du partir sur Cardiff avec son groupe de fac. Puis ce fut le temps qu’elle trouve un job, en Gb afin d’être auprès de lui. Cependant son rêve se ternit lorsqu’on lui fit comprendre que son horloge biologique tournait (elle venait d’avoir 30 ans), qu’une femme doit avoir des enfants, doit s’en occuper, faire la maintenance de la maison pendant que l’homme travaille et qu’à son retour du boulot le repas lui soit servi…. ainsi après 3 mois de travail, elle a claqué la porte car sa situation ne pouvait s’améliorer. Elle n’avait pas été en Gb, faire une thèse pour se retrouver avec une ribambelle de gamins et n’avoir aucun avenir professionnel. Ce fut des années a se culpabiliser puis elle a déménagé, re-demenage et si sa vie professionnelle lui plaisait, sa vie privée était encore meilleure. Elle s’était inscrite à un club de gym ou elle s’est fait des amies, entre collègues les invitations pleuvaient; anniversaire,  Noel, Halloween, fêtes anglaises, écossaises, françaises, les compétitions sportives, les découvertes de pubs, weekends parisiens, tout était prétexte pour se retrouver, au resto ou chez l’un d’eux.

Internet était rentré dans la vie et elle fit la rencontre d’un belge. Ils ont décidé de vivre ensemble; sa boite ayant justement une branche pas très loin de chez lui. La décision de quitter la Gb était déchirante; sa vie pro était stagnante mais elle savait que sa vie sociale allait etre très differente. Son nouveau partenaire sortait souvent, elle suivait: concert, ciné, expositions, visites d’amis, c’était un vrai tourbillon, une vie très rock’n’roll comme il aimait le dire. Mais sa vie pro ne lui plaisait pas du tout. Il était en reconversion, et elle attendait plus de reconnaissances à son nouveau travail. Le stress, le déménagement, le lieu de résidence, tout devait être changé. Ca faisait trop pour ces 2 êtres trop sensibles. Ils le savaient mais étaient incapables de réagir. Elle partit s’installer plus près de son travail, le coeur déchiré par cette séparation.

Tant qu’elle avait son travail avec son salaire mensuel, tout allait bien. Elle pouvait prendre son temps pour essayer de l’oublier, pour se reconstruire. Mais le déluge, tornade sont arrivés; et tout ça dans bien des domaines. Elle ne savait pas alors que les temps dorés , insouciants étaient finis…. 

Alors qu’elle s’engluait dans son travail, que ses collègues laissés en Angleterre lui manquaient, un nouveau chef est venu et plus rien n’a été comme un avant. Elle a parlé d’une envie de changer de poste, on lui a proposé un bilan de compétences très fortement orienté… et le verdict tomba; elle ne pouvait plus rien faire dans la société l’ayant employée pendant 15 ans…. l’hiver 2014 fut difficile. Elle allait rebondir, elle allait retrouver du travail; 15 ans dans une boite internationale, travaillant avec des grandes entreprises, fort de ces années d’experiences, de sa culture, ca irait!

Mais … en Mars 2015 la santé de sa maman s’est dégradée suite à un double AVC, la rendant handicapée à plus de 80%.

Puis fin Avril elle fut licenciée.

Le sort semblait s’acharner sur elle. Les mois suivant furent pénibles; savoir si sa maman retrouverait de l’indépendance, comment gérer son retour a la maison….  et elle, elle essayait de retrouver du travail, tentait de ne pas sombrer. Les mois suivant furent des allers retours en France aider ses parents, puis en Belgique recherche de travail, entre coupé de formations linguistiques, de salons de l’APEC elle a tout tente. Mais.. rien, absolument aucune offre d’emploi à l’horizon.

Ses rêves, envies s’évanouirent. La solitude s’immisça dans sa vie. Elle si joviale, joyeuse, battante s’enferma chez elle. Quelques balades dehors avec sa boule de poils adorée arrivaient à lui insuffler un peu de bonheur. Ses amis si présents en GB, si présents lors de son arrivée en Belgique disparurent. Est ce du au chômage? au fait qu’elle écrivait moins car pas le moral? Cela alla de déceptions en déceptions, de désenchantements en contrariétés. Elle qui prenait tant soin des autres, à être toujours présente pour ses amis, sa famille, elle se sentait oubliée. Mais n’était ce simplement pas une dépendance affective. Ou simplement au fait qu’eux ont leur vie, leur travail, enfants, maison, partenaire et elle rien… Au lieu de gérer tout cela, elle s’éloignait, devenait son propre fantôme. Elle s’enferma dans sa bulle, à devenir de plus en plus asociale. Pourquoi continuer dans tant d’aberrations? Ses réflexions ne la quittaient plus: Etudier, travailler, se faire des amis, sortir, si au final, ceux pour qui elle donne tant, l’oublient au moindre problème? Ou est le plaisir de vivre si tout est voué à l’échec? Pourquoi continuer ainsi si tout le monde s’en fou? A quoi sert elle? Ses questions existentielles revenaient encore et encore.

Au cours de ces dernières années elle avait ouvert un blog, raconter ses émotions, ses déboires, et …. elle a pu recevoir plein de soutiens de ses amis virtuels, qui sont même devenus de vrais amis en chair et en os! Cela lui a permis de continuer de vivre.

Le temps fait des dégâts; son moral si explosif, enthousiaste, exubérant, déjanté a disparu. Seul reste l’amertume, la solitude, l’incompréhension, le désenchantement, la fatigue, l’usure.

Cette situation d’insécurité n’ayant que trop duré, ses finances, économies s’étant volatilisées, une décision dut être prise; rentrer en France, vivre chez ses parents pendant une période, tenter de se mettre en tant qu’indépendante même si sa famille proche n’y croit pas (trop).

En regardant derrière elle, elle voit 21 ans de sa vie d’expatriée défiler et son bilan est sinistre: tout ça pour ça? qu’a t’elle construit? réalisé? concrétisé? Où sont ses rêves? Vide, un trou immense. Certes elle aura un toit chez ses parents, de l’amour, de la considération, un loyer de moins à payer mais aucun travail.

Elle ressent, pour l’instant, qu’elle a échoué dans sa vie privée et professionnelle.

Elle savoure chaque dernier instant. Dans quelques jours, elle va quitter ce pays, cette vie qui était sienne depuis 7 ans.

Un nouveau départ, un « nouveau » pays, un nouveau saut dans l’inconnu mais entouré de sa famille cette fois.

Vous l’avez compris….

Carrie rentre en France .

Projet 52 – 2017 #49 – Lumière

Image

Le Projet du Cote de chez Ma’ a pour thème cette semaine : Lumière. Comme dit dans mon billet d’hier, c’est la fete des lumières sur Lyon ce weekend. Donc hier soir, meme en étant loin de la ville des lumières, j’ai mis une bougie sur le rebord de la fenêtre. Et puis vu l’actualité, c’est juste un bon moment pour se recueillir, demander un peu plus de paix.

Bon weekend . A la semaine prochaine 😉

 

Les états d’esprit du Vendredi 8 Decembre

Hello

Nous voilà pour les états d’esprit du vendredi. Initiative de Feng Fedo Shui et du Postman. Nous sommes aussi sur Pinterest et sur Youtube . Je vous promets plus de billets dans… quelques semaines, il me faut juste l’envie d’avoir envie car la j’ai oublie de vivre, lorsqu’on dit noir c’est noir c’est juste vrai. Essayez de vivre pour le meilleur, sinon que restera t’il?

Vendredi 8 Décembre: 5h45

fatigue :  après une journée éprouvante mercredi, hier matin ce fut le retour de maniere si violente de la sinusite, que cela m’a empêche d’avaler quoique ce soit pendant plus de 6h… je suis crevée.
humeur : triste
estomac:  en cours de degustation ricorée/lait de soja
esprit: éteint. (A voir quand on va rallumer le feu de joie intérieur 🙄 )
cond. phys. : 1h de gym le matin et quelques courtes balades avec Muppet. La météo n’est pas propice aux lenteurs!
boulot : et si on disait l’année prochaine?! 🤔
culture: feuilletons de Noel, Vera, une famille formidable, la vengeance aux yeux clairs et… Johnny.
penser à : passer à la déchèterie
avis perso : Chère Banque, faudrait peut être se mettre d’accord sur les documents a fournir pour changer d’adresse!
message perso: a très bientôt 🙂
loulous :  prend de plus en plus de place dans le canapé, court dans la maison, ouvre les portes des placards, brave le froid et le vent pour sortir. Queen Muppet est en forme!
amitiés : J’espère qu’on se verra sur Skype 😉 Et je vais en voir bientôt
Love :  Sag travaille toujours en Bretagne pour Meurtres en Cornouaille. sorties : aujourd’hui et demain pour quelques courses
Courses:  bieres de Noel de Val Dieu pour mon frère
Divers: Meme si je suis loin de la Capitale des Gaules, ce soir des bougies seront déposées au rebord de mes fenêtres pour la Fete des lumières a Lyon
Envie de: stollen 😋

Zik: Ca ne pouvait qu’être lui en ce vendredi. Je l’appréciais, ai des disques de lui. Je ne pensais cependant pas que sa disparition me touche tant. 

Fin: 6h05
Bon weekend

 

Sunny Monday – Lumière – Décembre

Image

Décembre, dernier mois de l’année. Bernie nous propose d’égayer nos lundis avec le thème: lumière. N’ayant pas (encore) mis mes décorations de Noel, ne voulant pas plonger tout de suite dans mes archives j’ai pris une photo ce matin, à 7h30, après avoir fait ma gym. Le jour commence à pointer du nez, prêt pour une journée lumineuse, tout du moins à la maison car le soleil fait sacrément défaut en ce moment…. Je sais c’est un peu (beaucoup) flou, mais voilà les limites du petit appareil compact. Bientôt, bientôt je vais retrouver mon appareil photos qui est enfin réparé!

Bon lundi et belle semaine 😉