J’ai lu: Un appartement à Paris de G.Musso

En Juin, chez mes parents j’ai réussi a lire le dernier livre de Musso, offert a ma maman en Avril pour son anniversaire. Elle l’a dévore, aime, différemment de Ma Mere de Labro mais livre qu’elle a fini rapidement.

Resume« L’art est un mensonge qui dit la vérité… »

Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

En regardant sur internet, les avis sont assez partages pour ce nouveau roman de Guillaume Musso. Cependant en ce qui me concerne je l’ai bien aime. Certes il existe quelques longueurs, mais l’intrigue se tient, avance.
Madeline Greene, ancienne flic, et Gaspard Coutances, écrivain solitaire, se retrouvent, malgré eux, à cohabiter dans un appartement d’artiste à Paris. Un bug informatique les oblige à se rencontrer alors que chacun était venu chercher l’isolement.
L’appartement appartenait à l’artiste Sean Lorenz, qui est décédé après avoir perdu son fils, kidnappé puis assassiné sous les yeux de sa mère. Dévasté, peu de temps avant de mourir, Sean Lorenz brûle toutes ses oeuvres, sauf 3 tableaux . Découvrant son histoire, Madeline et Gaspard tentent de travailler ensemble afin de récolter le maximum d’informations concernant Sean pour retrouver ces tableaux. On parle Art meme si le peintre Lorenz et les galeries d’art cites sont fictifs.
Le style est fluide comme a son habitude avec Musso, le suspens est present, parfois un peu sanguinolent mais rien a voir avec les polars scandinaves.
Par contre niveau personnages/héros, ils ne sont pas des plus sympathiques et j’ai eu du mal a m’y attacher. Ils portent de vieilles blessures et veulent se rattraper mais l’amour n’est pas vraiment present, enfin je trouve personnellement.
Je ne dévoile pas la fin 😉 mais tout est là cependant pour passer un bon moment de lecture. Parfait pour l’été 😉

Et vous livre lu? Qu’en avez vous pense?

Muppet se donnant a fond pendant ma lecture…..

 

18 réflexions au sujet de « J’ai lu: Un appartement à Paris de G.Musso »

  1. J’ai un peu de mal avec lui une certaine lassitude j’ai eu du mal avec la fille de brookling mais j’ai persiste alors celui ci pourquoi pas mais j’attendrais la version poche … Je viens de céder à la tentation de poches justement en deux jours 6 achetés mais je ne suis pas super douee pour des chroniques lol Muppet à aime alors! Gros bisous Carrie

  2. je l’ai commencé il y a 2 mois…je n’arrive pas a le terminer… j’adore Musso c’est certainement pour cela que je me force, mais je n’aime pas du tout l´histoire et je n’accroche pas avec les personages.

    • La fille: tete a claque, le gars, pufff qu’il arrête de se prendre pour un Dieu. Ca change en cours de route (rythme, suspens) plus violent mais ca se laisse lire. J’ai connu pire!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s