J’ai lu: « L’Amour en minuscules » de Francesc Miralles

Ohhh un livre lu par Carrie! Je n’ai pas de belles lunettes comme certaines…. 😀 je ne lis pas plus vite que mon ombre non plus…. mais je lis un peu, parfois. Ce livre je l’avais acheté lors d’une balade sur Lyon. La couverture m’avait plu 😉 et j’ai lu ce livre en debut d’année. Oui je suis en retard pour vous en parler.

9782266220408

ResumeSamuel de Juan est un professeur d’allemand solitaire qui aime se réfugier dans la littérature et la musique classique. De sa bulle, il ne s’échappe que pour donner ses cours à l’université. Mais au lendemain d’un réveillon du nouvel an, la visite inattendue d’un chat vient bouleverser ses habitudes. En rapportant le félin à son voisin, Samuel fait la connaissance de Titus, un vieux rédacteur bourru. Le premier domino vient de basculer entraînant dans sa chute un second… Car cette première rencontre est annonciatrice de bien d’autres tout aussi surprenantes. Bientôt, Samuel croise le chemin d’un savant lunatique et celui d’une belle femme mystérieuse. Sa petite vie paisible se mue alors en une véritable aventure initiatique.

Ce que j’en ai pense: Samuel est prof d’allemand… juste au moment où je bataillais avec ma formation en allemand…. un chat est présent, youpi, et les références littéraires, musique citées dans le livre sont riches, variées mais… il manque un p’tit truc qui fait que je n’ai pas autant accroché que ce que je pensais. Ce n’est pas du Legardinier avec son humour, légèreté que j’affectionne. Ici Samuel est gauche avec les femmes, il manque de tonus, de vitalité, de décisions. Et puis certains caractères, dont ce fameux savant lunatique, farfelu qui interviennent, disparaissent et.. on aimerait en savoir un peu plus sur eux.

Livre agréable, vu la richesse de recherche de l’écrivain et la manière de l’écrire, mais il manque un p’tit plus pour moi, pour faire de ce roman un vrai coup de coeur.

Connaissez vous cet écrivain? ce livre?

Belle fin d’apres midi

 

 

29 réflexions au sujet de « J’ai lu: « L’Amour en minuscules » de Francesc Miralles »

  1. une découverte, chacun à son rythme pour lire et pour chacun le rythme de lecture varie souvent suivant le livre, le moment de la journée le lieu… Mais le plus important est de garder intact le plaisir d’ouvrir un livre.

    • Ce n’est ni dramatique, glauque comme les polars scandinaves que j’adore mais le fun est absent a comparer des Legardinier, donc… oui livre ok mais il manque un p’tit truc je trouve 😉
      Bizz et bon weekend!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s