J’ai lu: La nuit des trente- Eric Metzger

p1280287Oui toujours dans sa passion de lecture, voici le dernier livre lu. Bouquin achète l’année dernière a -70%. Premier roman d’Eric M. qui travaille/travaillait? dans le Petit Journal sur C+.

Résumé: C’est l’histoire d’un garçon, Félix, qui décide de passer une nuit de vagabondage dans Paris pour fêter ses trente ans. Un garçon qui découvre soudain qu’il est devenu adulte sans s’en rendre compte. Parce que, avec la fin de la vingtaine, c’est une forme de légèreté qui est sur le point de disparaître et peut-être aussi quelque chose de plus essentiel. Mais quoi ? Pendant cette nuit pleine d’incertitudes, de coïncidences et d’imprévus, le nouveau trentenaire découvre qu’il ne mène pas forcément la vie qu’il espérerait mener, et sa rencontre avec Louise, une jolie jeune femme qui disparaît aussi vite qu’elle est apparue, ne fait que raviver des souvenirs enfouis depuis des années. Où le conduira ce vagabondage nocturne ? Parviendra-t-il à retrouver Louise ? En tout cas, Félix n’aurait jamais imaginé que cette nuit l’emmène aussi loin…

Le jour où j’ai pris le bouquin je n’avais pas le moral. Je broyais du noir. Je voulais passer un bon moment avec un livre, sans prendre un livre scandinave, sachant très bien que le sang allait couler à flot….Livre fin, de simplement un peu plus de 100 pages je l’ai lu en moins d’une heure. La lecture est facile. On suit Felix dans cette soirée, spéciale pour lui puisque c’est son anniversaire, un vendredi soir. Il va de bar en bar, boit plus qu’il n’est recommandé, traverse Paris avec son scooter, se fait arrêter par la police mais Felix est « malin »/ivre et leur échappe. Il fait des rencontres plus ou moins sympas, est maladroit comme un ado avec une fille qu’il rencontre. Devant la Sorbonne, coup de nostalgie face é deux étudiants; il se souvient du bon temps. Il vient d’avoir trente ans et déjà il se sent vieux.  Cependant tout au long du bouquin il ne pense qu’à son fantôme, une femme qu’il a aimé alors qu’il était étudiant. Depuis des années, il court après son ombre. Les autres femmes ne sont pas à la hauteur de son fantôme, la comparaison est sans cesse présente. C’est.. lassant. D’autant plus lassant qu’à part boire, courir après son fantôme, traverser Paris en scooter, Felix est un peu niais et peu sympathique. Le dernier chapitre m’a laissé sans voix. je n’avais qu’une envie: foutre une claque à Felix. Alors autant vous dire que ca ne m’a absolument pas remonté le moral!!! :/  Du coup après cette lecture, j’ai vite pris un autre livre scandinave: Incurables de Lars Kepler. Style très très different!

Bref 2ieme livre après celui de Donna Leon que je n’ai pas aime. Damned! Et vous, en avez vous entendu parlé? avez vous lu ce livre? aimé ou…?

42 réflexions au sujet de « J’ai lu: La nuit des trente- Eric Metzger »

  1. Au début de ton article, je me suis dit: « pas mal l’histoire » mais la fin m’a coupée l’envie! Je ne l’achèterais pas mais si je le trouve à la biblio, pourquoi pas!
    Bises et belle journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s