J’ai lu Terreur Apache de W.R. Burnett

YooOOo encore un livre lu. J’ai achète le bouquin encore une fois des que j’ai vu la couverture. Carrie aimait beaucoup les westerns étant petite et lire maintenant l’hécatombe que les indiens (Apaches et toutes autres tribus) ont subi…m’émeut toujours. p1280040

Resume1886. Arizona. Un chef apache, Toriano, s’enfuit de la Réserve et sème la terreur chez les colons. Les tactiques des Apaches rendent impossible de les combattre sans l’aide d’éclaireurs. Walter Grein, dont la ténacité est légendaire, est le meilleur d’entre eux. Accompagné de sa troupe d’anciens soldats et d’Indiens, il devra capturer Toriano avant qu’il ne mette le pays à feu et à sang. Mais les Apaches sont des guerriers hors pair aux ressources insoupçonnées.
Commence alors une poursuite haletante, traitée au scalpel, truffée de détails fascinants, historiquement justes, jamais politiquement corrects. Et Burnett n’a pas son pareil pour saisir la beauté des canyons, l’angoisse qui sourd de ces paysages rocailleux, la mélancolie des villages en pisé.
Transposé à l’écran (Le Sorcier du Rio Grande) et source d’inspiration du chef-d’oeuvre de Robert Aldrich (Fureur apache), ce dernier combat contre les Apaches s’appuie sur des faits historiques. Mais surtout, ici tout est vrai, tout est humain, chaque personnage bouleversant dans son courage, ses faiblesses et ses contradictions. Un “western” qui honore le genre, au style impeccable.

Ca m’a fait du bien de me plonger dans un livre me rappelant mes souvenirs d’enfance; j’adorais regarder les westerns avec John Wayne, orque j’etais gamine et en lisant ce bouquin j’imaginais l’acteur sur son beau cheval uhuh.

Nous sommes en Arizona, où une bande d’Apaches emmenés par Toriano, sème la terreur.  Devant l’impuissance de la cavalerie, les autorités font appel au fameux Walter Grein, chef des éclaireurs et cow-boy, pour retrouver Toriano et sa bande. Tout se déroule sous un soleil de plomb, dans les canyons arides. Pas de cavalcades, pas de fusillades a gogo, mais une longue poursuite avec ses co-equipiers dont des éclaireurs indiens. Notre héros/éclaireur/cowboy Walter Grein est dur, n’hésite pas à recourir à la violence et il voue une haine  aux Apaches. Cependant il se lie d’amitié, tendresse, amour avec la femme du colonel.
Je lisais et arrivais sans problème a reconstituer le decors grace a tout les westerns deja vus!

Livre agréable, qui m’a redonne envie de voir des westerns et donc merci Arte pour en rediffuser justement en ce moment!  Et ce livre soulève, un peu, le problème de la condition des indiens vis a vis des blancs. Tout ne fut pas rose en ces temps la. Mais ca c’était avant et maintenant… les indiens sont plus que trop oublies.

p1280042

 

 

47 réflexions au sujet de « J’ai lu Terreur Apache de W.R. Burnett »

  1. Quand j’étais petite et qu’on regardait des westerns, il paraît que je pleurais quand les chevaux tombaient ^^
    Ça fait longtemps que je n’en ai pas regardé un, je ne sais pas si j’apprécierais encore. Je crois que le dernier c’était « Danse avec les loups » avec le beau Kevin Costner 😉

    • J’adorais ceux avec J.Wayne et regardais plein de westerns, en plus y avait la série le Virginien, bref la tele nous en montrait plein. Et ensuite… plus rien.
      J’ai revu dernierement la caravane de feu; c’était bien agréable uhuh

  2. C’est pas pour dire mais Muppet semble se ficher de la condition des Indiens comme de sa première croquette !
    J’avais vu une expo hyper intéressante sur les indiens et la conquête des territoires par les colons à Dinard, ça doit remonter à 7 ou 8 ans… ça remettait bien les choses dans leur contexte !

    • Tu crois qu’elle s’en fiche?… je crois que tu as plus que raison! LOL
      Elle attendait que je termine de tout photographier pour partir en balade ensuite uhuh
      Pour les indiens, ca me fait mal au coeur de lire tout ca. Et vu la consideration inexistante qu’ils ont aux States maintenant aussi :/

  3. c’est vrai que les couvertures sont importantes, j’aimais regarder les westerns étant jeune, maintenant pas vraiment, difficile de savoir pourquoi

    • Je m’épate moi meme LOL
      Mais je viens juste d commencer Incurables de Lars Kepler alors je ne suis pas prête a en parler; c’est un pave!!!
      Et non pas lu mille femmes blanches. J’ai par contre l’homme médecine des sioux de T. E.Mails.
      Je note ton livre 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s