Une courte route longue…

1e5dac88fcbe18b52119cb812fc976f2Siiii c’est du français le titre, même si ca parait du charabia.
Je me pause enfin pour vous narrer mes semaines d’angoisse de Novembre/Décembre qui vont prendre fin, au mois d’Avril (le 30 et non le 1er, donc non ce n’est pas un Poisson d’Avril)
J’ai eu des doutes, craintes, stress au niveau professionnel en fin d’année. J’ai réussi l’exam demandé, donc un soulagement mais le bilan de compétences est ressorti assez négatif pour la position que j’occupais.
La raison du bilan de compétences est venue de mon précèdent responsable trouvant que je n’avais pas fourni un produit pour la boite. Cependant il oubliait que je suis venue de GB pour bosser sur un sujet, mise sous un autre, groupe de recherche de cette unité ensuite fermé car plus de sujets de projets venaient. Ainsi je fus placée dans d’autres domaines, où j’ai du apprendre et ou soit le projet n’a pas abouti, soit le client n’était plus intéressé.
On rajoute que ma vie privée fut alors très mouvementée; séparation avec Big qui m’a prise beaucoup plus de temps que je ne pensais pour en faire le deuil (et qui me mange encore l’esprit, car Big est toujours dans mes pensées).
Je flottais donc dans un état de zombie où je faisais ce que je pouvais au taf; jamais rien fait de travers, aucune faute professionnelle, non rien de tout mais certes un manque d’enthousiasme, de motivation.
Mon boss est parti à la retraite, remplacé par un jeunot (~mon âge) ayant déjà eu des antécédents extrêmement positifs, une boite sous sa responsabilité, bref la motivation, la hargne, volonté ne lui manquent pas.
Le groupe où je bosse, R&D ne va pas super bien. Si on continue ainsi, on va à la faillite. Le nouveau boss a donc pour tache de remette de l’ordre, de la motivation, innovation, créativité, nous presser comme un jus de fruits pour extraire le meilleur de nous même.
La politique du groupe doit changer. Ayant eu des recommandations négatives de la part de mon ancien boss, le nouveau a voulu tester chacun de nous. Je me relevais tout doucement de mes soucis avec Big, lorsque les taches demandées par mon boss ont été faites mais….trop lentement, trop tard selon ses objectives à lui.
Je n’ai pas vu l’urgence de tout ca.
Lors de nos discussions on a donc dit: bilan de compétences. J’ai répondu: ok.
Et voilà : la position que j’occupe actuellement n’est pas ce qui me correspond…… Discussion avec le HR et mon boss et je me dis :Ok, alors je vais aller là ou le bilan me dit que ca me conviendrait mieux.
Mais lors de la 2ieme réunion eue avec eux, le ton avait changé et ce fut : on t’aime bien, tu n’as rien fait de mal, mais tu ne conviens pas pour le job que tu occupes et, il n’y a aucune possibilité d’emploi pour toi ici. Tu as compris : y a rien !
????………..
Et là, c’est le grand vide.
Marre de ces mois de galère, de stress pour s’entendre dire : on t’aime bien mais tu gicles de la boite (10ans en Gb et 4ans et demi aux pays Bas).
Futur ?
Bah c’est évidemment recherche d’un job et vite. Ils ont la courtoisie de me garder jusque fin Avril. Pendant ces 4 mois un joli programme est mis en place. Des sujets de travail qui correspondent mieux à ce que je suis capable, me convenant mieux, où je devrais plus facilement m’épanouir. Mais 4 mois ca fait court pour apprendre tout ca ! On va encore plus me presser pour obtenir le max. Les domaines d’étude ne seront pas résolu après 4 mois. Ca a soit besoin d’un suivi constant, soit le planning est basé sur 10 ans….malgré ca, il n’y a pas d’opportunité pour moi.

Va comprendre. Je digère encore tout ca.

Mais voyons cela de manière positive ; je me donne à fond, apprends autant que je peux afin d’avoir un Cv encore plus solide. Ayant bossé de manière correcte, la lettre que la boite fournira à mon peut être futur employeur n’en sera que plus positif.
Je me dois de voir cela de manière positive.

Où chercher ?
La Belgique, la France où j’aimerais revenir et aux alentours de Maastricht. L’idéal serait de retourner près de Lyon, vers la famille ou alors dans les environs de Liège.
Je sais ca peut paraitre prétentieux, je peux vous paraitre naïve de ne pas vouloir bouger à perpètes les oies, mais même si la GB reste une solution (forcée selon mon frère où j’aurais alors vraiment plus le choix de trouver un job), j’aimerais ne pas trop bouger, changer.
Marre des déménagements, de faire les cartons etc.
Cependant j’en suis consciente : trouver un job, de nos jours, sur le Continent Europe n’est pas facile. La Belgique et la France ne regorgent pas d’offres d’emploi: Les indemnités chômage en Belgique sont dérisoires et aller en France en tant que chômeuse m’est impossible : je n’ai jamais bossé dans mon pays…. La GB est une solution à ne pas négliger….

La période de 4 mois est déjà entamée et le temps passe si vite. Je dois m’atteler déjà à envoyer Cvs et lettres de motivation.
Et surtout et enfin, je me dois de rester confiante, positive, motivée, sûre de moi. Et je sais au fond de moi, y a encore une grande part qui a peur, qui n’a pas refermée les entailles eues dernièrement.
Mais pas le choix, seules solutions : faire face, avancer, positiver et….trouver un job où je pourrais m’épanouir.

0f1822af65b4d3f588a6d7d105b38757

47 réflexions au sujet de « Une courte route longue… »

  1. Un parcours bien difficile, je croise les doigts pour que tu trouves rapidement un poste dans la région ou le pays que tu souhaites pour que tu puisses envisager l’avenir plus sereinement.
    Une brassée de courage et de chaudoudoux pour t’aider à affronter cette nouvelle épreuve.
    Bisettes de lysette

  2. Je persiste et signe : tu sers d’exemple à ton boss actuel ! Tu as des pistes de firmes pour un nouveau job ? (et sinon ❤ ❤ c'est pas prétentieux de ne pas vouloir déménager ! c'est compréhensible !! Il sera encore temps si rien n'apparaît ici ! moi ça m'arrangerait bien aussi que tu restes dans le coin <3)

    • ❤ ❤ Fedo
      Au vu sur internet en France, Rhone Alpes j'ai vu 2,3 trucs. Mon HR attend mon Cv si je veux lui montrer pour qu'il contacte son réseau a lui.
      J'attends le retour de mon proprio pour qu'il me refile 2 adresses dont la boite ou il a bosse.
      Un de nos commerciaux français vu ce matin m'a parle d'une usine allant ouvrir au Nord, ou il connait le HR, donc pourrait parler de moi.
      Voila mes pistes du moment.
      Je suis out en soiree, me reveille mini 3 a 4 fois/nuit, grosse angoisse du futur. Mais je dois faire mon CV et commencer a l'envoyer; ce weekend j'espère continuer a bien avancer.
      Et oui ca serait cool si je restais dans le coin!! 😉

    • Afin d’avoir une bonne lettre de recommandation, je subis sans vouloir râler.
      Je fais actuellement mon préavis….je bosse pour eux et pour « mon, j’espère, nouveau futur job » et après fin avril, ils ne me verseront plus rien.
      Ne pas aller bosser maintenant et attendre fin avril = n’avoir aucune connaissance dans ce que j’aimerais m’orienter ensuite.
      Oh joie…..!

  3. Je te souhaite le meilleur pour le plus tôt possible. Tu sembles être une battante et c’est déjà un excellent point pour rebondir. C’est vrai qu’un déménagement, c’est pénible. Mais on n’a pas toujours le choix. Il faut se dire que c’est une étape obligée sur le chemin du bonheur. 😉
    Il parait que le Canada recherche pas mal de français (ou francophones) dans divers secteurs d’activité…

  4. Ton (futur ex) chef, il a un problème de positionnement et de management, je te l’avais déjà dit… je le pense toujours…
    Sinon, je comprends tout à fait ta position de ne pas avoir spécialement envie de faire ton trou « ailleurs »… ça demande une énergie considérable et si tu peux avoir un job qui te convient dans un secteur géographique qui te convient, tu ne dois pas t’en priver !
    Et donc, je te souhaite plein de courage mais n’oublie pas que tu es une fille drôlement mieux que ce qu’ils t’ont laissé penser !!!!

    • Je suis la 1ere du groupe surement pas la derniere. J’ai ainsi appris:
      – que mon boss est venu dans un bureau, demandant a une stagiaire/etudiante qui il devrait virer dans ce bureau
      – a un autre collègue, mon boss lui a demande depuis combien de temps il était dans cette boite et si il recherchait un job
      – un 3ieme est en position defavorable. Si il continue ainsi c’est out comme moi
      – et enfin un autre collègue a été repositionne dans un autre groupe et il ne veut pas donc est en plein debats
      – le reste transpire de voir tout ca et commence a s’inquiéter pour leur propre position
      Tu vois la joie règne!
      Mais ca n’arrangeriez en malposition et c eque je veux/dois realiserdans les mois a venir.
      Beaucoup d’efforts, d’énergie, de volonté alors que je n’aspire qu’a: calme, repos, tranquillité.
      Enfin on va dire: recherchons vite un bon! job pour justement obtenir tout ca le plus vite possible…..

  5. j’estime que ton boss a agit comme un connard!
    Ton attitude est la bonne, ta motivation aussi. Je ne sais pas dans quoi tu travaille je ne sais pas trop t’aider.
    Liège…c’est bien ^^

    • Merciiiii. Oui j’aime Liege, la cite ardente ehehe
      Je bosse en chimie, dans le secteur automobile, et aimerais me tourner vers la qualité, plutôt que le R&D (Recherche et Développement)

  6. Ahlala c’est hard quand même!! Comme je te disais, il faut essayer de transformer ça en positif et se dire que ça débouchera sur un super boulot et une jolie nouvelle vie!!

    • Je sais, je me le repete sans cesse, mais le déclic est long a venir.
      J’ai du mal a faire le deuil des choses donc 15 ans dans une boite ca ne s’efface pas si vite.
      Et avoir tant de liberté pour choisir mon futur m’angoisse en fait!

      • Je crois que c’est bien normal… Faut faire semblant au début et ton cerveau, a force d’être dupé, va commencer a y croire tu verras! 😉 allez, plein de courage et de bonne volonté!! Et des bisous aussi….

        • Je suis quelqu’un qui aime prendre son temps, qui a du mal a faire le deuil des gens, des choses, lieux.
          Je diegere donc toujours tout ca.
          Malheureusement la, pas le choix: 4 mois ca passe super vite, donc je dois me bouger le c..

  7. Tu sais ce que j’en pense et je n’ai pas encore eu le temps de t’envoyer mon mail parce que je suis totalement débordée en ce moment et le soir trop morte pour allumer le pc…
    Ton jeunot … bah c’est un con qui réfléchit en termes d’argent, de pouvoir et de réussite professionnelle « personnelle »… mais ça ce n’est pas un scoop, ils sont tous comme ça et de plus en plus… Je lis un livre en ce moment que je t’enverrai à la fin… Ca te permettra peut être de voir les choses autrement et de temporiser : rappelle toi ! On n’a qu’une seule vie ! Et tout ne peut se limiter au professionnel 😉
    et j’espère sincèrement que tout va s’enclencher…

    Par contre, j’ai envie de te faire sourire… je regardai l’amour est dans le pré il y a une quinzaine de jours et il y avait un mec dans le nord, mignon comme tout qui cherchait une femme… j’ai pensé à toi direct ! Tu ne veux pas que je t’inscrive ? Son principal souhait : que sa compagne aime la vie, aime la nature et les animaux 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s