J’ai lu: Mon chat zen

9782746736108FS

Je vous avais signalé l’achat du livre Mon chat zen de Ludovica Scarpa. Pendant mes vacances, outre le néerlandais, j’ai réussi entre 2 balades à lire. Ce livre est écrit gros et se lit très facilement. En 1h, on peut le terminer facilement. Alors à quoi bon l’acheter si on le finit si rapidement ? Il ne s’agit pas vraiment d’un roman mais plus d’inspirations, de réflexions psychologiques. On ne prend pas ce bouquin pour le reposer. On le consulte, on s’en inspire, on remet le nez dedans dès qu’un p’tit soucis/tracas/question vient nous. Il nous bouscule, nous fait réflechir sur notre routine. Plutôt que de narrer chaque chapitre, je vous retranscris quelques passages qui m’ont particulièrement plu/interpellé.

Je vous recommande ce livre car il est positif, on en ressort assagi. Et j’avoue observer Muppet avec encore plus d’admiration 🙂

Extraits:

Grace a Zorro (le chat), j’ai appris à quel point nous sommes vaniteux, à quel point notre logorrhée permanente est vaniteuse. Apprendre de Zorro signifie apprendre à se taire, à s ‘interrompre. A arrêter. Nous tenir compagnie en silence, à nous et à notre peur.

Autre chose que Zorro ne fait pas : il ne se soucie pas de ce que les autres pensent de lui. Il ne cherche pas à faire bonne impression. Il fait bonne impression. Il améliore le monde en en faisant partie.

Zorro est curieux, autonome, intelligent, il observe tout avec intérêt. Il ne verse pas dans le sentimentalisme. Rien ne lui semble idiot : il ne fait pas de différences. Il est libre.

Zorro ne contredit pas. Il ne s’inquiète jamais d’avoir raison.

Il ne précise pas, ne s’excuse pas a me convaincre. Il n’a pas peur du silence. Il ne doit rien faire de particulier pour se sentir aimé. Il n’exerce pas de jeux de pouvoir. Il n’exagère pas. Jamais.

Comment chercher le sens de notre vie peut il ressembler a une tragédie, si c’est nous qui l’avons nous-mêmes cache quelque part ? Il y a toujours quelqu’un qui se prend trop au sérieux : « Je ».

Zorro, a l’incroyable capacité de rester allonge et immobile dans la même position et il est inexact de dire qu’il « dort ». Il ne dort pas, il est là, tranquille et présent. Dans un autre état de conscience, vigilant dans le repos, vigilant dans son beau corps étendu.

Il vit le calme……. Il est si difficile, pour nous, ex singes, de ne pas bouger. Mais si nous bougeons, comment pouvons nous nous concentrer sur la beauté qui nous entoure (à supposer que nous l’ayons repérée) ? Sur la bonté des petites choses ?

Si Zorro a besoin de passer par tel endroit ou de sortir, il le fait. S’il est assis sur le fauteuil, cela signifie qu’il en a besoin. Il n’y pense pas. Il vit les solutions, pas les problèmes.

Zorro ne s’oppose pas à la réalité en imaginant comment elle devrait être. Il ne cherche pas à orienter les choses dans un sens qui lui convienne mieux. Il va dans leur sens.…. En revanche, nous les humains, nous sommes très doués pour souffrir. Nous pensons avoir besoin de telle ou telle chose et nous allons même jusqu’à nous en persuader. Nous réfléchissons, nous nous plaignons. Nous nous plaignons de nous plaindre et nous allons encore plus mal.

Il n’ennuie personne avec ses efforts et ses tentatives de mieux faire. Il ne vit pas mieux, il vit bien.

Si l’on tient compte du point de vue de chacun, de ses bonnes intentions et de ses arguments, tout le monde a raison, sa raison. En revanche, les conséquences de ces innombrables bonnes intentions sont une autre histoire.

La sensation d’ »avoir raison » est plaisante. Mais à quoi d’autre sert elle ?

Zorro se fiche d’avoir raison ou non. Moi aussi. Même si mon esprit joue à cela, dans la cour de mon âme.

Ca vous tente de le lire? ou pas du tout?! 🙂

11 réflexions au sujet de « J’ai lu: Mon chat zen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s